Substrats

Avec les systèmes Autopot, un autre avantage provient du fait qu’une très grande variété de substrats peut être utilisée.

 

Avec une préparation adéquate, certains substrats de prime abord très exotiques comme la fibre de coco, peuvent s’avérer très performant tant pour leur caractéristiques intrinsèques de rétention d’eau que pour des contraintes économiques.

 

En effet, dans certains pays ou le terreau se fait rare (zone désertique d’Afrique par exemple), la fibre de coco peut être récupérée sur place et éviter des couts de transports importants pour réaliser des cultures potagères.

 

Les systèmes d’arrosage AutoPot permettent de cultiver des plantes dans une large gamme de substrats allant du corail, au denim et à la pierre ponce…

 

 

ATTENTION : Si vous utilisez des billes d’argile, elles doivent avoir un pH légèrement acide et stable (comme celle fourni par LECA sous l’appellation AgriLeca – 50 L). En effet, certaines marques n’ont pas un pH stable et augmenteront le pH de l’eau dans le plateau, ce qui affectera la croissance des plantes.

 

 

La composition d’un substrat idéal à utiliser dans les systèmes AutoPot est un mélange de 50% de substrat absorbant (terre, fibre de coco, Laine de Roche (LDR), etc.) avec 50% d’un autre substrat non absorbant (Perlite, Vermiculite, Bille d’Argiles, etc.)

 

ATTENTION : Il est primordial de mélanger correctement le susbtrat absorbant avec le substrat non absorbant. Cela permet de diminuer la densité du substrat tout en gardant un effet de capilarité de plus en plus faible lorsque l'on remonte vers la partie supérieure du pot. Cela permettra d'hydrater les racines supérieures de la plante sans risquer que le subtrat soit complètement détrempé. Idéal pour permettre au racines supérieures de la plante d'absorber le maximum d'oxygène.

 

Si vous utilisez des billes d’argile, elles doivent avoir un pH légèrement acide et stable (comme celle fourni par LECA sous l’appellation AgriLeca – 50 L). En effet, certaines marques n’ont pas

 

Le substrat absorbant favorise la rétention d’eau la nutrition de la plante. Quant au substrat non absorbant, il favorise le drainage des nutriments, l’oxygénation des racines et permet de diminuer significativement la densité du substrat. Cette faible densité donne au substrat cet aspect « duveteux » et facilite ainsi la bonne circulation de l’oxygène nécessaire au bon développement des racines.

 

Lorsque cet équilibre est maintenu, vos plantes disposent d’un réseau racinaire sain et peuvent s’épanouir pleinement …

 

Le substrat le plus communément utilisé en hydroponie est un mixe de fibre de coco et de perlite. En plus de sa capacité à absorber les nutriments et de les restituer progressivement aux racines de la plante, la fibre de coco possède un caractère légèrement acidulé parfait pour favoriser les échanges nutritionnels.

 

 

ATTENTION : La fibre de coco doit néanmoins être de bonne qualité avec un faible niveau de salinité (teneur en sel la plus faible possible) pour éviter qu’elle soit trop agressive pour de jeunes plantes. Un rinçage abondant de la fibre de coco à l’eau douce est un pré-requis essentiel. Ce type de fibre de coco (comme celui fourni par UGro sous l’appellation UGro Pure Max Air – 50 L) peut se trouver dans toutes les bonnes jardineries.

 

 

En conclusion, tous les systèmes AutoPot sont extrêmement polyvalents et peuvent être utilisés avec le médium / substrat de votre choix. Que la culture soit faite dans la terre ou en hydroponie avec de la fibre de coco, nos systèmes dépasseront toutes vos attentes.

 

Voici ci-dessous un panel de substrats les plus couramment utilisés :

 

 

substrat - fibre de coco - perlite - terre - billes d'argiles - LDR